lundi 15 mars 2010

La solitude ...




La solitude c'est la sonnerie du téléphone
C'est une voix étrangère qui cherche une autre personne;
La solitude c'est le dimanche vide,
Aux conversations médiocres et sans soleil.
La solitude c'est regarder par la vitre,
Les gens pressés dans le soir,
Le long ennui avant le sommeil,
Et la touffeur des nuits sans lune.
La solitude c'est aimer beaucoup,
Et ne pas avoir près de soi l'être aimé,
Personne à qui raconter sa journée.
C'est être partout de trop, étranger,
Hôte non invité par personne au monde,
Sans un souvenir qui te fasse souffrir,
Sans espoir aucun pour ce qui arrivera.
Mais l'anxiété de mes journées sans toi,
Ma grande détresse infernale,
Pour tous que ce tu sais ou ne sais pas:
Je ne peux rien lui trouver d'égal.
Et les minutes de défiler lentement,
Lourdes de ce que l'on appelle attendre, 
Souffrantes par ce qu'on appelle le manque
Et qu'en moi sont si innombrables .