jeudi 24 juin 2010

J'aime mieux être une femme à paradoxes, qu'une femme à préjugés...